Une protection solaire intelligente pour le nouveau centre sportif

Le nouveau centre sportif « Jules Ladoumègue » constitue un pont architectural entre le Paris urbain moderne et sa grande agglomération. Cette construction neuve futuriste se trouve en limite périphérique, dans le 19ème arrondissement, au nord-est de la capitale. La conception de ce projet de construction municipale a été réalisée par les architectes du cabinet parisien Dietmar Feichtinger. L’appel d’offre du projet « Jules Ladoumègue » a été lancé en septembre 2008. Après une phase d’étude de près de deux ans, la construction a débuté en mars 2011. L’inauguration de ce centre sportif ultra-moderne qui s’étend sur 10 516 mètres carrés a eu lieu début 2014.

Le projet de construction séduit non seulement par son aspect futuriste, mais aussi par sa fonctionnalité. Ainsi, les terrains de football, de tennis et de rugby ont été installés sur le toit d’un atelier de maintenance, d’un gymnase et des services de transport en commun parisien. Les équipements sportifs se trouvent sur la dalle à huit mètres au-dessus du sol. Cependant, l’élément prédominant du centre sportif qu’est le gymnase se trouve à l’est, sur la route des Petits Ponts. Le nouveau bâtiment principal se distingue par sa luminosité et sa transparence, symbolisant l’ouverture et la modernité. Le bâtiment se situe à proximité immédiate de l’arrêt de tramway et constitue en quelque sorte l’entrée principale du complexe sportif « Jules Ladoumègue ». Les salles de gymnastique, d’escalade, de musculation et de danse, ainsi que les tribunes et les vestiaires sont logés sur cinq étages. Le logement du concierge se trouve au dernier étage.

Une partie du centre sportif d’origine, dont faisait partie notamment les terrains de sport et les tribunes, ont été conservée après l’achèvement du projet. L’ancienne salle de gymnastique appelée la « Pagode », constitue un genre de portique qui dirige les visiteurs vers la gare voisine. Cette pagode marquante et le bâtiment principal transparent sont reliés par une passerelle piétonne et constituent un joli contraste architectural. La salle de tennis d’une longueur de 200 m comporte 6 courts et constitue une barrière optique et acoustique vis-à-vis du boulevard périphérique.

Pour la construction neuve de ce complexe sportif, la ville de Paris en tant que maître d’œuvre a misé sur une architecture mariant esthétique et fonctionnalité. Une attention particulière a été accordée notamment à une protection solaire haut de gamme, qui régule à la perfection les températures à l’intérieur du bâtiment. Parce-que le sport doit être un plaisir ! Elle a exigé que la protection solaire s'intègre dans la façade du complexe sportif.

Une protection durable et personnalisée contre les curieux et le rayonnement solaire

Après mûre réflexion de toutes les parties impliquées, le choix est tombé sur le système d’occultation innovant Shadoglass de chez COLT. L’angle des lamelles du centre sportif s’adapte automatiquement à la course et position du soleil. La capacité de réflexion et d’absorption du matériel assure une protection solaire totale pour l’ensemble du bâtiment. Le système de protection solaire extérieur Shadoglass régule non seulement le rayonnement solaire, mais aussi l’apport en chaleur et lumière naturelle. Les sportifs du nouveau complexe bénéficient notamment du fait que l’énergie thermique absorbée ne pénètre pas à l’intérieur, mais est dissipée vers l’air ambiant grâce à l’enveloppe du bâtiment. Ainsi, chaque discipline peut être exercée à des températures agréables. Des panneaux nervurés en polycarbonate ultra-isolants assurent également le respect des réglementations en vigueur en matière d’économie d’énergie.

L’armoire de commande SolTronic III est utilisé pour le contrôle du système mobile et des modules de commandes moteurs. Les modules de commande moteur se trouvent dans des coffrets de distribution reliés à la commande SolTronic III via un câblage en mode bus. SolTronic III permet une commande intuitive et très conviviale. L’écran tactile de la commande est très convivial et les multiples fonctions complémentaires facilitent l’entrée des valeurs des consignes et paramètres de protection solaire. Le logiciel du SolTronic III règle automatiquement le système via un système de capteurs météorologiques, qui analyse en détail toutes les données liées à la thermique ainsi que la luminosité. De plus, la protection solaire réagit naturellement aussi aux conditions externes telles que les tempêtes, le givre ou les opérations de nettoyage. Les réglages déterminant la position des lamelles peuvent être réalisés à tout moment. La ville de Paris a investi un montant de 780 000 € dans l’installation de protection solaire d’une surface de plus de 1300m².

© 2018 Colt International Licensing Limited - People feel better in Colt conditions